Traités de "libre échange" : quand les multinationales négocient la démocratie !

Organisé par : Attac Liège

  • Une conférence par Didier PALANGE, membre d’ATTAC Charleroi et du collectif « libre&Change ».

    Les objectifs avoués des traités dits de "libre échange » dépassent de loin les simples règles commerciales entre États. Sous prétexte de favoriser la "libre concurrence", la démocratie est mise hors jeu. En effet, les négociations secrètes attribuées à des non élus·es et l’absence quasi totale de transparence permettent de faire voter des textes explicitement favorables aux multinationales ; ces traités ont aussi de nombreux effets indirects sur la démocratie qui poussent les gouvernements et les politiques à écouter la voix des lobbies plutôt que celles des électeurs·trices. Et donc à favoriser les intérêts de quelques-uns par rapport à l’intérêt collectif.

  • info@liege.attac.be

  • Documents annexes :