Finance et climat - Comment résister au greenwashing ?

Organisé par : CADTM

  • Lundi Contre la Dette, à l’Aquilone (Boulevard Saucy 25, Liège - Belgique), le 9 décembre à 19h.

    Discussion - atelier sur les perspectives de luttes radicales

    Avec Aline Fares et des membres de différents collectifs et associations

    La transition va nous coûter cher, très cher, nous dit-on. Il faudrait débourser des dizaines, des centaines, peut-être même des milliers de milliards d’euros pour financer le changement des modes de production d’énergie, de marchandises, de nourriture... et minimiser l’impact négatif de « nos » modes de vie sur la planète. Mais qui en paiera le prix ? Comment mobiliser ces milliards ? Comment faire en sorte que les investisseurs, les banques et autres acteurs financiers daignent mettre leurs précieux capitaux là où nous en avons cruellement besoin ?

    Développement durable, banque du climat, fonds éthiques... les propositions sont nombreuses ou en tous cas très médiatisées et vendues comme les seules vraies solutions. Mais que signifient-elles ? Que représentent-elles dans les flux de capitaux qui tournent au-dessus de nos têtes et continuent d’atterrir sous forme de projets béton-prison-spéculation...? Quelle position adopter face à ces investisseurs qui ont construit leur fortune sur le pétrole et les destructions et qui se présentent désormais comme nos sauveurs ?

    Les milieux associatifs, syndicalistes et militants sont parfois invités à se positionner sur ces enjeux, dans l’urgence, sans toujours avoir le temps et les espaces d’alimenter une réflexion critique afin de se positionner, de proposer des alternatives. A-t-on besoin de tout ce capital ? Plutôt que d’en créer, n’avons-nous pas plutôt besoin d’en détruire ?

    Nous décortiquerons avec Aline Fares (Chroniques d’une ex-banquière, Désorceler la finance) les mécanismes, discours et fausses solutions apportées par la « finance verte » et prendrons surtout le temps, avec plusieurs membres de la société civile et activistes de se poser quelques questions fondamentales pour nos luttes. Comment faire face à ces lobbys sans sacrifier la radicalité de nos positions et les utopies qui nous animent ? Quelle stratégie de lutte - avec, contre ou sans la finance ? Quelles alliances ? Quels modes de résistances ?

    https://www.facebook.com/events/1419162704901308/

  • laurenne@cadtm.org