Festival Alimenterre

Organisé par : Festival AlimenTERRE

  • Des images et des mots pour relever les défis agricoles et alimentaires mondiaux.

    Pour cette 11e année consécutive, le Festival Alimenterre propose au public bruxellois une sélection de documentaires sur les désordres
    agricoles et alimentaires. La sélection illustre aussi des alternatives pour relever ces défis à l’échelle locale et mondiale.

    Des films, des débats et des ateliers sont organisés en présence de leaders paysans du Sud, de spécialistes du monde agricole, de réalisateurs et de porteurs d’initiatives concrètes et positives.

    Alors, cette année vous (re)sautez le pas avec nous ?

    INFORMATIONS PRATIQUES
    - Pour Bruxelles :
    5€ pour assister à une projection-débat. 15€ pour le Pass 4 Séances. Les « Pass 4 séances » sont uniquement en vente au Cinéma Galeries et les séances sont à définir au moment de l’achat. Nous vous conseillons vivement d’acheter vos places à l’avance au Cinéma Galeries ou en ligne (+0,5 € frais en ligne)
    - Pour la Wallonie :
    Merci de regarder les événements date par date car les lieux et prix varient.

  • alimenterre@sosfaim.ong


  • Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles

    Soirée d'ouverture du Festival Alimenterre Venez débattre « joyeusement » des enjeux et solutions agro-alimentaires. On vous garantit une soirée plus que sympa dans l’espace Alimenterre, au magnifique sous-sol voûté du cinéma Galeries. Au programme : un espace bar convivial pour parler des films, une claque musicale, un apéro paysan concocté par Quent’on a faim, un coin cosy, des projections de courtsmétrages, le tout arrosé d’une Keelbier, une bière brassée à la brasserie de la Lesse qui soutient la lutte contre le projet de maxi-prison à Haren. FILM - SOYALISM Comment la Chine et l’agro-industrie occidentale prennentelles le contrôle de l’industrie mondiale des céréales et de la viande, tout en mettant les petits agriculteurs au chômage et en pillant l’environnement ? Le documentaire retrace la chaîne de production industrielle du porc et de ses étangs à déchets et celle de la monoculture du soja dans la forêt amazonienne. Depuis la Chine jusqu’au Brésil en passant par les États-Unis et le Mozambique, le documentaire décrit l’énorme concentration du pouvoir entre les mains d’entreprises agroalimentaires occidentales et chinoises.

  • Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles

    CINÉ-DÉBAT : CHOCOLAT DE LA PAIX & FAUT-IL ARRÊTER DE MANGER LES ANIMAUX ? Chocolat de la paix décrit les expériences de résistance de la Communauté de Paix de San José de Apartadó, à travers leur processus de production de chocolat biologique. De la fève à la tasse de chocolat, le cacao est le fil conducteur qui nous guide à travers les histoires de violence et de résilience de la Communauté et de sa lutte pour rester neutre face au conflit armé colombien. Sans préjugé, le journaliste d’investigation et réalisateur Benoît Bringer pose les questions qui dérangent sur ce qui se cache derrière chaque tranche de jambon, chaque steak, chaque filet de poisson que nous consommons. Une quête universelle à la rencontre des pionniers d’un élevage respectueux des animaux et de la planète qui s’interrogent sur la dimension morale et durable de nos modes d’alimentation.

  • Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles

    CINÉ-DÉBAT - SEMENCES DU FUTUR & UNE OASIS D'ESPOIR L’humain influence l’évolution d’une biodiversité dont il dépend pour se nourrir. De la sélection paysanne aux biotechnologies, quelles initiatives permettront de produire les graines qui garantiront l’alimentation de demain ? Face aux changements climatiques et à la nécessité écologique de réduire l’utilisation de produits chimiques dans les champs, la création de nouvelles variétés de plantes cultivées doit surmonter d’importants défis. En trame de fond, ce film pose la question fondamentale du rapport de l’humain à la nature. Aux portes du Sahara marocain se noue un drame à deux visages : le Drâa et sa civilisation agricole, qui entretenaient autrefois plus de 1100 km de vallée fertile disparaissent. Le désert gagne du terrain. Dans le même temps, à 35 km de M’Hamid, dernière ville avant les dunes, Tahar travaille d’arrache-pied à la réhabilitation de l’oasis de sa naissance. Ergsmar, le “Petit Paradis”, abandonné lors de la sédentarisation des anciens nomades qui y faisaient étape à l’époque des caravanes.

  • Place Saint-Géry 1, 1000 Bruxelles

    Cet événement est gratuit.

    FORUM DES ALTERNATIVES Les alternatives à l'agro-industrie foisonnent ! Cette année, le grand Forum des Alternatives du Festival Alimenterre se joint à la Quinzaine de la solidarité de la Ville de Bruxelles pour un moment fort d’échanges, d’expérimentations et de partages sur les inégalités liées au système agricole et alimentaire et sur les alternatives concrètes pour lutter contre ces inégalités. Au programme : Espace Mobilisation pour créer des t-shirts, des badges, des banderoles militantes et en savoir plus au sujet d’associations et mouvements actifs en Belgique Espace Do It Yourself avec 10 alternatives au système alimentaire dominant Espace « producteurs de cacao » animation sur la rémunération des producteurs de cacao et le commerce équitable Fléchettes des inégalités, à vous de jouer ! En plus : 13:30 et 16:30 Course contre les inégalités 14:30 Débat : les alternatives alimentent-elles les inégalités ? 16:30 Greenwashing Tour (visite guidée dans la ville)

  • Galerie de la Reine 26, 1000 Bruxelles

    SOIRÉE DE CLÔTURE Parce c’est plus sympa de changer le système alimentaire en fanfare, on vous a concocté une soirée de clôture festive ! CINÉ-DÉBAT - IN OUR HANDS & MINGA, VOIX DE RÉSISTANCE Ce documentaire vous emmène dans les champs du Royaume-Uni, à travers les vergers de fruits oubliés et les cultures de céréales anciennes. Le film révèle à la fois la sagesse des anciens et les innovations des jeunes, qui, ensemble, ramènent le ver de terre au sol et la saveur à la tomate ! Nous sommes au bord du gouffre, les hirondelles s’en vont, mais l’avenir de cette terre est toujours « entre nos mains ». De la Patagonie aux montagnes du Mexique, des communautés se soulèvent. Puisant dans leurs héritages culturels, elles s’organisent pour arrêter la destruction de leurs territoires et créer des solutions inspirantes. Les peuples originaires d’Amérique latine, comme leurs descendants, cultivent un lien à leur territoire qui questionne notre propre rapport au monde. Lorsqu’arrivent les mines, les forages pétroliers ou que les forêts sont rasées pour y planter canne à sucre et soja, ces communautés s’opposent au péril de leurs vies à ces “projets de mort”. SOIRÉE Au programme : remise du prix Alimenterre et claque musicale par le groupe de rap engagé PANG qui viendra nous présenter son nouvel album ! En plus : pimp ton tote pag, bouchée gourmande, dégustation de Keelbier et le jeu Escapeterre pour animer la soirée.

  • 36 Han – 6730 Tintigny

    CINÉ-DÉBAT - CHOCOLAT DE LA PAIX Chocolat de la paix décrit les expériences de résistance de la Communauté de Paix de San José de Apartadó, à travers leur processus de production de chocolat biologique. De la fève à la tasse de chocolat, le cacao est le fil conducteur qui nous guide à travers les histoires de violence et de résilience de la Communauté et de sa lutte pour rester neutre face au conflit armé colombien.

  • Place des Carmes, 8 4000 Liège

    CINÉ-DÉBAT - MINGA, VOIX DE RÉSISTANCE De la Patagonie aux montagnes du Mexique, des communautés se soulèvent. Puisant dans leurs héritages culturels, elles s’organisent pour arrêter la destruction de leurs territoires et créer des solutions inspirantes. Les peuples originaires d’Amérique latine, comme leurs descendants, cultivent un lien à leur territoire qui questionne notre propre rapport au monde. Lorsqu’arrivent les mines, les forages pétroliers ou que les forêts sont rasées pour y planter canne à sucre et soja, ces communautés s’opposent au péril de leurs vies à ces “projets de mort”.

  • Esplanade Anne-Charlotte de Lorraine 0, 7000 Bergen

    CINÉ-DÉBAT - CHOCOLAT DE LA PAIX Chocolat de la paix décrit les expériences de résistance de la Communauté de Paix de San José de Apartadó, à travers leur processus de production de chocolat biologique. De la fève à la tasse de chocolat, le cacao est le fil conducteur qui nous guide à travers les histoires de violence et de résilience de la Communauté et de sa lutte pour rester neutre face au conflit armé colombien.

  • Parc des Expositions 1 à 6700 Arlon

    CINÉ-DÉBAT - FAUT-IL ARRÊTER DE MANGER LES ANIMAUX ? Sans préjugé, le journaliste d’investigation et réalisateur Benoît Bringer pose les questions qui dérangent sur ce qui se cache derrière chaque tranche de jambon, chaque steak, chaque filet de poisson que nous consommons. Une quête universelle à la rencontre des pionniers d’un élevage respectueux des animaux et de la planète qui s’interrogent sur la dimension morale et durable de nos modes d’alimentation.

  • Rue Paul-Joseph Carpay 22, 4020 Liège-Droixhe

    CINÉ-DÉBAT - IN OUR HANDS Ce documentaire vous emmène dans les champs du Royaume-Uni, à travers les vergers de fruits oubliés et les cultures de céréales anciennes. Le film révèle à la fois la sagesse des anciens et les innovations des jeunes, qui, ensemble, ramènent le ver de terre au sol et la saveur à la tomate ! Nous sommes au bord du gouffre, les hirondelles s’en vont, mais l’avenir de cette terre est toujours « entre nos mains ».

  • Boulevard Saucy, 4000 Liège

    CINÉ-DÉBAT - FAUT-IL ARRÊTER DE MANGER LES ANIMAUX ? Sans préjugé, le journaliste d’investigation et réalisateur Benoît Bringer pose les questions qui dérangent sur ce qui se cache derrière chaque tranche de jambon, chaque steak, chaque filet de poisson que nous consommons. Une quête universelle à la rencontre des pionniers d’un élevage respectueux des animaux et de la planète qui s’interrogent sur la dimension morale et durable de nos modes d’alimentation.

  • rue de l’official 1-5 4000 liège

    CINÉ-DÉBAT - CHOCOLAT DE LA PAIX Chocolat de la paix décrit les expériences de résistance de la Communauté de Paix de San José de Apartadó, à travers leur processus de production de chocolat biologique. De la fève à la tasse de chocolat, le cacao est le fil conducteur qui nous guide à travers les histoires de violence et de résilience de la Communauté et de sa lutte pour rester neutre face au conflit armé colombien.

  • Rue des Carmes 49, 5000 Namur

    CINÉ-DÉBAT - SOYALISM Comment la Chine et l’agro-industrie occidentale prennentelles le contrôle de l’industrie mondiale des céréales et de la viande, tout en mettant les petits agriculteurs au chômage et en pillant l’environnement ? Le documentaire retrace la chaîne de production industrielle du porc et de ses étangs à déchets et celle de la monoculture du soja dans la forêt amazionienne. Depuis la Chine jusqu’au Brésil en passant par les États-Unis et le Mozambique, le documentaire décrit l’énorme concentration du pouvoir entre les mains d’entreprises agroalimentaires occidentales et chinoises.

  • Salle côté Parc : Rue de Montigny 58, 6000 Charleroi

    CINÉ-DÉBAT - IN OUR HANDS Ce documentaire vous emmène dans les champs du Royaume-Uni, à travers les vergers de fruits oubliés et les cultures de céréales anciennes. Le film révèle à la fois la sagesse des anciens et les innovations des jeunes, qui, ensemble, ramènent le ver de terre au sol et la saveur à la tomate ! Nous sommes au bord du gouffre, les hirondelles s’en vont, mais l’avenir de cette terre est toujours « entre nos mains ».

  • Avenue des Combattants 41, 1340 Ottignies

    CINÉ-DÉBAT - SOYALISM & MINGA, VOIX DE RÉSISTANCE Comment la Chine et l’agro-industrie occidentale prennentelles le contrôle de l’industrie mondiale des céréales et de la viande, tout en mettant les petits agriculteurs au chômage et en pillant l’environnement ? Le documentaire retrace la chaîne de production industrielle du porc et de ses étangs à déchets et celle de la monoculture du soja dans la forêt amazionienne. Depuis la Chine jusqu’au Brésil en passant par les États-Unis et le Mozambique, le documentaire décrit l’énorme concentration du pouvoir entre les mains d’entreprises agroalimentaires occidentales et chinoises. De la Patagonie aux montagnes du Mexique, des communautés se soulèvent. Puisant dans leurs héritages culturels, elles s’organisent pour arrêter la destruction de leurs territoires et créer des solutions inspirantes. Les peuples originaires d’Amérique latine, comme leurs descendants, cultivent un lien à leur territoire qui questionne notre propre rapport au monde. Lorsqu’arrivent les mines, les forages pétroliers ou que les forêts sont rasées pour y planter canne à sucre et soja, ces communautés s’opposent au péril de leurs vies à ces “projets de mort”.