Mexique, disparitions forcées:Rencontre avec des défenseurs des droits humains

  • Deuxième économie de l’Amérique latine, considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde, le Mexique est plongé dans une grave crise inédite de violence et de violations des droits de l’homme depuis plus d’une dizaine d’années.

    Parmi ceux qui luttent pour les droits humains existe le Comité Cerezo México occupe une place un peu particulière. Il a vu le jour en 2001 suite à l’arrestation des frères Cerezo. Enfermés injustement durant de nombreuses années dans des prisons de haute sécurité au Mexique, une fois libérés ils se sont lancés dans la défense des droits de prisonniers politiques ou de personnes injustement emprisonnées. Ils suivent également de près les dossiers de familles de personnes disparues et réalisent un travail de plaidoyer actif auprès des autorités. C’est ainsi que les membres de cette organisation sont par ailleurs régulièrement victimes d’harcèlements et/ou de menaces.

    Antonio Cerezo sera à Bruxelles pour évoquer avec vous son histoire, mais aussi le contexte actuel au Mexique, la criminalisation des mouvements sociaux, la loi de disparition forcée et la militarisation.

    Rejoignez-nous le mardi 10 avril à 19 heures, à la Maison de la Paix, rue Van Elewyck 35, 1050 Ixelles. La conférence est gratuite et ouverte à tous. Elle se déroulera en espagnol, mais une traduction simultanée sera disponible en français.

    Inscription par mail souhaitée à pbibrussels@pbi-belgium.org ou americalatina@intal.be

  • pbibrussels@pbi-belgium.org

  • Documents annexes :