LCD Russie : La répudiation des dettes au cœur des révolutions de 1905 et 1917

Organisé par : CADTM

  • Lundi contre la dette (LCD) consacré à la répudiation des dettes en Russie comme élément capital des révolutions de 1905 et 1917 avec Eric Toussaint (porte-parole du CADTM International).

    Rendez-vous à 19h le lundi 12 février à l’Aquilone (Boulevard Saucy, 25 - Liège)

    En février 1918, la répudiation des dettes par le gouvernement soviétique a secoué la finance internationale et a suscité une condamnation unanime de la part des gouvernements des grandes puissances.

    Cette décision de répudiation s’inscrivait dans la continuité du premier grand mouvement d’émancipation sociale qui a ébranlé l’empire russe en 1905. Ce vaste soulèvement révolutionnaire avait été provoqué par la conjonction de plusieurs facteurs : la débâcle russe dans sa guerre avec le Japon, la colère des paysans qui exigeaient des terres, le rejet de l’autocratie, les revendications des ouvriers… Le mouvement a débuté par des grèves à Moscou en octobre 1905 et s’est étendu comme une traînée de poudre à tout l’empire en adoptant différentes formes de lutte. Au cours du processus d’auto-organisation des masses populaires naquirent des conseils (soviets en russe) de paysans, des conseils d’ouvriers, des conseils de soldats…

    Retrouvons-nous à 19h avec Eric Toussaint (porte-parole du CADTM International) pour revenir sur le rôle peu connu des répudiations de dette dans les révolutions russes de 1905 et 1917.

  • remi@cadtm.org

  • Documents annexes :