LCD - Fonds Vautours : La Belgique donnée en festin ?

Organisé par : CADTM

  • Exposé de la situation sur la loi contre les fonds vautours en Belgique avec Olivier Stein (Progress Lawyers Network, avocat des trois ONG) et Renaud Vivien (Co-secrétaire général du CADTM Belgique).

    Racheter une créance 1 million de dollars puis se faire payer 200 millions de dollars pour la même créance c’est malheureusement possible. C’est même une spécialité pour certains créanciers privés appelés « fonds vautours » qui attaquent depuis le milieu des années 1990 les pays endettés. La stratégie de ces entreprises domiciliées dans les paradis fiscaux est simple : elles rachètent à très bas prix des créances sur des États en difficultés financières pour ensuite réclamer le paiement à 100% de leur valeur faciale majorée d’intérêts, de pénalités et d’éventuels frais de justice...avec à la clé des profits oscillant entre 300 et 2000% !

    Pour les contrer, la Belgique, sous l’impulsion du CADTM et le CNCD, a adopté le 12 juillet 2015 une nouvelle loi contre les fonds vautours. Mais cette loi est aujourd’hui menacée par le fonds vautour NML Capital, qui demande à la Cour constitutionnelle belge d’annuler cette loi. Le CADTM ainsi que le CNCD et son équivalent néerlandophone 11.11.11 ont décidé de contre-attaquer en intervenant dans ce procès qui oppose l’Etat belge à ce fonds vautour.

    Renaud Vivien, co-secrétaire général du CADTM Belgique, et Olivier Stein, l’avocat des trois ONG interviendront pour donner plus de détail sur cette loi, décrire la procédure judiciaire en cours et nous éclaircir sur les enjeux.

    Fbk : https://www.facebook.com/events/363920947304427/

  • remi@cadtm.org

  • Documents annexes :