Guerra

  • Expo de Manuel Escobar.
    La nouveauté que notre temps offre à l’oeuvre de Manuel Escobar, c’est la conscience à la fois confuse et lumineuse que nous prenons de cette existence, de ce vécu si longtemps méprisée par la dictature de la jungle grégaire et de son contrat socia. Notre univers subjectif a été si obstinément réduit à une impénétrable tour d’ivoire, que Hanri Lefèbvre a pu écrire dans sa Critique de la vie quotidienne « la vie privée, c’st la vie privée de tout. » La vision de Manuel livre au regard de tous ce familier qui nous est le moins connu. Le chaos des émotions revêt sur sa toile les figures les plus diverses. Comment ne pas percevoir dans ces diableries à la Ensor le pandemonium où la cupidité mafieuse donne libre cours à ses dévastations rentables, tandis que les existences en subissent intimement les ravages ? Ce n’est pas un champ de bataille qu’il nous est donné de contempler, c’est un combat et, par le regard accordé à la palette émotionnelle des couleurs, un combat auquel nul n’échappe car il fait retentir dans la grande fresque du monde l’écho de nos conflits intérieurs. Redoutable est la guerre qui se mène pour soi et contre soi. Mais quelle passion au-delà de toute passion que de démêler l’ennuyeuse résignation des agenouillements et les aspirations toujours rémanentes d’une vie sans entraves !

    Vernissage Jeudi 1/06 à 19h

  • 02/5359380