Formation sur l’eau : cycle, conflit, gaspillage, eau virtuelle…

Organisé par : CNAPD

  • Après le succès des formations CAP de 2014, la CNAPD lance ses nouveaux cycles de formation CAP EAU. Formations destinées au grand public, public populaire ainsi qu’aux formateurs, universitaires, animateurs, enseignants ; elles aborderont le cycle de l’eau, l’eau virtuelle et la place que l’eau peut avoir dans les conflits.
    Descriptif de la formation :

    La formation sera étayée par la synthèse du magazine CAP Eau. Sa méthodologie mêlera des modules d’animations qui convoquent la pédagogie active et participative à des modules qui informent avec perspective critique.

    L’eau, l’eau virtuelle, est au cœur des flux des échanges mondialisés qui déplacent inéquitablement les stocks : la denrée obéît alors aux phénomènes de libéralisation et de privatisation de son économie. Mal répartie à l’échelle du globe, l’or bleu qui ignore les frontières humaines peut être la source de tensions et catalyseur de conflits.

    Sera-t-elle un bien commun qui induit un droit humain ou sera-telle toujours davantage l’objet d’une activité profitable à quelques particuliers ? Elle peut être aussi l’opportunité de politiques de partage, de dialogue, de coopération. Cette option volontariste peut contribuer à construire un modèle de société et la paix entre les peuples et entre les citoyens.

    Programme :

    Jour 1 : « L’eau et la fracturation des idées reçues », Samuel Legros &Thibault Zaleski, CNAPD
    1. Problématiser : faire émerger des représentations dominantes (des certitudes) et problématiser à travers une animation.

    2. Mise en situation participactive : ressentir la difficulté des Etats à entrer en négociations à propos d’un bien stratégique, pointer l’enjeu des traités.

    3. Débats et conclusions : « L’eau, catalyseur de conflits ou bien commun ? »

    Jour 2 : « L’eau, l’ingrédient clé de la sécurité humaine », Samuel Legros &Thibault Zaleski, CNAPD

    1. Module théorique, encarts didactiques : les menaces fondamentales à la sécurité humaine, la paix, la démocratie au travers du prisme de l’eau… Réappropriation des ressources en eau par les populations, quid de l’eau comme bien commun ?

    2. Acteurs et notions associées : UE et Etats, OTAN, ONU, FMI et BM, OMC et traités bi- ou multilatéraux.

    3. Focus vidéo : documentaire, informations et débat.

    4. Focus : Le poids de l’eau, des conflits pour l’eau ? Tensions sociales, enjeu stratégique, violence systémique, explosion de violence. 5 conflits qui permettent de mettre en évidence des caractéristiques diverses : l’Espagne, l’Himalaya, le Sahel, la France et la Belgique, le Nil : un monde, des mondes, en plein désert ?
    Jour 3 : conférences données par des intervenants extérieurs : Les Etats Généraux de l’eau, le MOC, l’ABP…

    PAF : une participation aux frais de 15 euros est demandée pour les 3 jours (sandwichs, boissons et cap magazines inclus)*.
    S’inscrire à une des formations : http://www.cnapd.be/events/formation-eau-jour-1-nov/

    * Dans certains cas, le prix peut exceptionnellement se voir adapté aux moyens du participant.
    Source : http://www.cnapd.be/events/formation-eau-jour

  • carole.glaude@cnapd.be

  • Documents annexes :