Exposition : « Bitter Oranges - African migrant workers in Calabria »

Organisé par : CNCD-11.11.11

  • Un grand nombre des migrants qui se sont réfugiés à Lampedusa aboutissent sur les plantations d’oranges de Calabre comme saisonniers itinérants. Les conditions de travail sont marquées de l’exploitation de leur statut précaire : embauchés au jour le jour, sans contrat, ils gagnent à peine 25 euros par journée de 12-14 heures. Mais ils ne trouvent du travail que quelques jours par mois, car la concurrence est aiguë. Les salaires de misère entraînent des conditions de vie choquantes.

    Le but de l’exposition est de faire connaître les conditions de vie proches de l’esclavage des ouvriers à un public large. Parallèlement, les conditions structurelles de leur situation entre politiques migratoires européennes, pression sur les prix dans la chaîne de production alimentaire et précarisation extrême sont explicitées.

  • hainaut@cncd.be


  • Magasin de Papier, Rue de la Clef 26, 7000 Mons

    Cet événement est gratuit.

    // Vernissage : Samedi 29 avril dès 17h30. // Cette exposition s’inscrit dans le cadre des Assises citoyennes des migrations, qui auront lieu toute la journée du samedi 29 avril à Mons. // L’exposition est ouverte gratuitement au public et des visites guidées sont possibles avec des groupes d’adultes ou d’élèves à partir de 15 ans (sur réservation via hainaut@cncd.be). // Des animations dans les écoles sont également proposées par les associations à l’initiative de cette exposition (Amnesty international, le CEPAG/Borinage 2000, le CeRAIC, le Ciep, le CIMB, le CIRE, le CNCD-11.11.11, le CRIC, la CSC Mons-La Louvière, Entraide et Fraternité, le groupe de Soutien aux Sans-papiers/Mons, IDE, les Jeunes FGTB, le MOC, Picardie Laïque, Solidarité mondiale, Vie Féminine et le Village du Monde).