Bitter Oranges

Organisé par : CNCD-11.11.11

  • Expo sur les migrants saisonniers en Calabre.
    Un grand nombre des migrants qui se sont réfugiés à Lampedusa aboutissent sur les plantations d’oranges de Calabre comme saisonniers itinérants. Les conditions de travail sont marquées de l’exploitation de leur statut précaire : embauchés au jour le jour, sans contrat, ils gagnent à peine 25 euros par journée de 12-14 heures. Mais ils ne trouvent du travail que quelques jours par mois, car la concurrence est aiguë. Les salaires de misère entraînent des conditions de vie choquantes.

    Le but de l’exposition est de faire connaître les conditions de vie proches de l’esclavage des ouvriers à un public large. Parallèlement, les conditions structurelles de leur situation entre politiques migratoires européennes, pression sur les prix dans la chaîne de production alimentaire et précarisation extrême sont explicitées.

  • hainaut@cncd.be