“Exil : mobile ou immobile ?”

Organisé par : Commune d’Etterbeek

  • La réflexion sur l’exil, la mobilité et l’appartenance, amorcée en septembre, continuera durant le Mois de la Solidarité. Dans son Anatolia Rhapsody (2014), hommage à la diaspora turque retraçant le parcours de ses parents, Kenan Görgün évoque “l’exil immo¬bile” de certains immigrés qui sont physiquement dans le pays d’accueil mais demeurent à jamais liés émotionnellement à leur pays d’origine.
    Les stratégies de l’immigration sont en effet variées et peuvent aller jusqu’à un repli identitaire, jusqu’au fait de vouloir disparaitre dans la masse. Et si vous étiez écrivain migrant ? De quoi parleriez-vous ? Pour quel public ? Dans quelle langue ?
    Atelier d’écriture créative animé par Tina Mouneimné Van Roeyen, d’origine polono-libano-etterbeekoise et de culture francophone, docteure en littérature immi¬grante-émigrante-migrante et auteure d’ouvrages pa¬ralittéraires et d’autofictions.

  • info@biblioherge.be