Enjeux et espoirs en RDC

Organisé par : Attac Liège

  • Géopolitique du Chaos – Du Moyen Orient à l’Afrique

    Des séances pour comprendre ce qui se cache sous les grands conflits actuels, leurs conséquences et la manière d’envisager l’avenir.

    Avec Wendy Bashi (journaliste free-lance RTBF, TV5, Deutsche Welle)

    L’année 2016 a été une année électorale sur l’ensemble du continent africain, pas moins de 16 pays ont organisé ou vont organiser des élections présidentielles. La République Démocratique du Congo en fait partie. Depuis le 01 septembre il s’y déroule un dialogue national organisé sous la houlette de l’Union Africaine, conduit par le facilitateur Edem Kodjo.
    Aujourd’hui, le dialogue semble piétiner....Bien qu’il se déroule sans les grandes composantes de l’opposition (MLC, UDPS, Rassemblement), ce dialogue essaye tant bien que mal d’harmoniser les différents points de vue réunis autour de la table. Au cœur de cette grande rencontre, un point cristallise toutes les tensions : l’organisation des prochaines présidentielles. La majorité présidentielle qui participe au dialogue propose de commencer le cycle électoral par les locales, tandis que tous les autres participants (société civile, partis politique d’opposition, confessions religieuses,...) exigent la tenue de l’élection présidentielle d’abord. Un garde-fou ? La résolution 2277 des UN sur laquelle tout le monde semble d’accord.
    À l’heure actuelle il existe une pléthore de scénarios concernant la tenue ou non des élections en RDC. La commission nationale indépendante (CENI) en charge de l’organisation des élections stipule quant à elle qu’elle aura besoin de 16 mois pour préparer au mieux le grand cycle électoral congolais.
    Le 19 décembre le mandat actuel du président Kabila touchera à sa fin. Avant cette date, enjeux et espoirs sont permis pour l’ensemble de la société congolaise.

  • Attac Liège

  • Documents annexes :