Dettes illégitimes et mobilisations intègres

Organisé par : Bruxelles Laïque

  • Débat avec Avec Rasmane Zinaba (militant burkinabé, membre du Balai Citoyen), Rémi Vilain (membre du Comité pour l’annulation des dettes illégitimes) et Morgane Wirtz (journaliste indépendante parcourant l’Afrique de l’Ouest depuis 2007, coauteure de Une jeunesse africaine en quête de changement, GRIP, 2017).
    Le 17 octobre 1987, Thomas Sankara était assassiné, quelques semaines après avoir prononcé un discours controversé à l’ONU. En 2014, suites aux mobilisations populaires, Blaise Compaoré était forcé de démissionner du pouvoir qu’il occupait depuis vingt-sept ans. À partir de ces deux événements burkinabés et de leurs suites, que peut-on dire des mouvements sociaux africains et des revendications relatives au système pervers de la dette, qui enlise le Sud depuis près d’un siècle ?

  • info@festivaldeslibertes.be