Attentats et sécurité : quelles réponses pour vivre ensemble ?

  • Est-il possible de lutter contre le terrorisme/radicalisme sans tomber dans la dérive sécuritaire ? La politique gouvernementale est-elle un frein au "vivre ensemble" ?
    Nous allons essayer de trouver des pistes de réflexion avec Claude Debrulle, juriste à la Ligue des Droits de l’Homme et Hakim Naji, directeur adjoint d’Axe Proximité Asbl (lutte contre l’exclusion sociale à Molenbeek).

    Le 8 novembre 2016 de 18h à 22h
    au SCI à la Maison de la Paix
    Infos et inscriptions chez Sergio : sergio@scibelgium.be

    Les attentats terroristes en novembre à Paris et en mars à Bruxelles ont semé de fortes émotions : de la peur, de la colère ou encore de la tristesse. Ils ont aussi semé un doute : est-il possible de vivre ensemble ?

    Certes, il faut sans doute sécuriser le pays et rassurer les habitants : mais comment ? Et avec qui ? Quelles sont les premières mesures mises en place ? Révèlent-elles une vision à court ou à long terme ?

    Parmi les mesures, les plus visibles, il y a l’organisation de patrouilles de militaires en rue et l’interdiction de certains événements (manifestations, rencontres sportives, concerts, …), les perquisitions et les contrôles des personnes, des lieux et des frontières qui pourraient mettre en péril nos droits fondamentaux. Le gouvernement a-t-il également pris des mesures sociales ? Sur quels acteurs le gouvernement compte-t-il pour participer à une politique qui réanime le vivre ensemble ?

  • sergio@scibelgium.be

  • Documents annexes :